Renoir on Plagiarism

Il faut que je vous fasse un aveu: je suis absolument en faveur du plagiat. Je crois que si on veut arriver à une nouvelle renaissance des arts et des lettres, le gouvernement devrait encourager le plagiat (…) Je ne plaisante pas car les très grands auters n’ont pas fait autre chose que d’être des plagiaires et ça leur a très bien réussi: Shakespeare, Molière… Cette habitude d’utiliser une histoire inventée par un autre vous libère de ce qui n’est pas important. L’histoire n’a pas d’importance, ce qui est important c’est la façon dont on la raconte. Ce qui est important c’est l’attention porté aux détails.

[I have to confess to you: I am absolutely in favor of plagiarism. I believe that if we are to arrive at a new renaissance of the arts and letters, the government must encourage plagiarism (…) I’m not joking. The greatest authors, Shakespeare, Moliere, haven’t been anything other than plagiarists, to their great success… The custom of using a story created by someone else frees you from the unimportant. The story isn’t important, what is important is the way the story is told. What is important is the attention brought to the details.]

-Jean Renoir. Quoted in “Avis d’orage en fin de journée” by Chiestian Rosset. L’Éprouvette 2 (2006): 73. (My translation.)